Si vous parcourez moins de 10 000 km par an, l’assurance au kilomètre peut vous faire faire des économies ! Les offres des assureurs sont multiples et alléchantes. Encore faut-il bien étudier les conditions, les avenants et les mentions en petits caractères. Comparer en détail avec votre contrat habituel, avant d’en changer.

Privilégiez ceux qui sont basés sur une simple déclaration préalable sans pose d’un boîtier de contrôle, ou ceux qui l’installe gratuitement, ceux qui autorisent des ajustements kilométriques en plus ou en moins durant l’année. Vérifiez notamment s’ils comportent des clauses restrictives de circulation certains jours ou à certaine heures et s’ils couvrent les conducteurs occasionnels ou pas.

Attention, toute fausse déclaration, ou intervention malveillante sur le dispositif de contrôle entraine des poursuites pénales et l’annulation immédiate du contrat.

Au final, vous ne paierez que lez kilomètres que vous avez réellement parcourus et la facture sera presque toujours plus légère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *