À notre époque, on n’est plus vieux à 70 ans. Mais être sénior nécessite parfois de porter plus d’attention à sa conduite. Nous revenons sur les conseils à suivre pour éviter un accident !

Sénior mais pas vieux

20 % des conducteurs ont plus de 65 ans, mais cette tranche de la population n’a pas autant d’accidents qu’on le croit ! Étant plus respectueux des règles et plus prudents, ils en ont même moins que les jeunes conducteurs. Cependant, ils sont victimes d’accidents plus graves, souvent mortels. Et avoir des accidents c’est aussi payer plus cher son assurance auto ! Mais abandonner la voiture n’est pas toujours une option, car elle est symbole d’autonomie et de liberté pour les personnes vivant loin des centre-villes.

Des conseils pour rester vigilant

La principale cause des accidents de voiture des séniors est une condition physique fragile. En vieillissant, la vue, l’ouïe, mais aussi les réflexes, le temps de réaction et la motricité s’amoindrissent.

Il faut savoir suivre quelques conseils pour rester alerte et éviter accidents et malus :
-conduisez une voiture simple d’utilisation ;
-ayez des systèmes d’assistance comme le GPS ;
-conduisez régulièrement et sur des trajets variés, pour ne pas perdre la main ;
-faites 30 minutes d’exercice physique par jour ;
-entraînez vos facultés intellectuelles en lisant et en écrivant régulièrement ;
-évitez de conduire entre 2h et 5h, et 13h et 15h, tranches horaires où nous sommes plus somnolents ;
-prenez vos médicaments à distance des heures de conduite, et faites attention à ceux provoquant une envie de dormir ;
-sachez vous écouter et ne pas prendre la route si vous ne vous en sentez pas capable ;
-faites des bilans de santé réguliers après 65 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *